Agence Active depuis 2014 

Agence de Développement Mobiles sur Mesure

Réactivité et accompagnement sur mesure

Les tendances de la création d'une plateforme e-commerce !

Quels que soient vos projets de création de plateforme e-commerce, vous avez de sérieuses raisons à suivre les nouvelles tendances technologiques pour l’année 2021. Les investisseurs, les gestionnaires de sites web ou les futurs entrepreneurs doivent analyser ces nouvelles stratégies pour les appliquer à leurs propres sites web. Voici les 4 grandes tendances à suivre en 2021.

Tendance n°1 : Chatbots et marketing de messagerie

Les chatbots sont de plus en plus déployés dans le commerce électronique depuis ces dernières années. Bien qu’ils aient encore un long chemin à parcourir en matière de performance, ils peuvent déjà offrir beaucoup aux boutiques en ligne qui les intègrent dans leur stratégie de vente et de relation client.
Avec leur faible coût et leur mise en œuvre relativement facile, ces outils sont très utiles pour améliorer la transformation de votre commerce électronique.
Et on ne pourrait pas parler des chatbots sans parler aussi de la nouvelle tendance de création d’une plateforme e-commerce appelée le Messaging Marketing. Bien que le courrier électronique reste le canal de contact privilégié dans le commerce électronique, il est déjà plus que prouvé que le marketing par messagerie instantanée multiplie les ventes. Pour cela, les boutiques en ligne utilisent des plateformes comme Facebook Messenger, WhatsApp ou Telegram pour atteindre leurs clients. Et cela semble très bien fonctionner.

Quelques faits sur les chatbots dans le commerce électronique

• L’intérêt pour les chats bots a connu une croissance exponentielle ces dernières années.
• Facebook Messenger est le canal par excellence pour les robots de discussion : aujourd’hui, plus de 100 000 bots répondent et servent les clients via cette plateforme.
• Une enquête a révélé que la principale raison pour laquelle les clients aiment les chats bots est avant tout la « rapidité » qu’ils offrent pour résoudre leurs problèmes.
• Les chats bots multiplient par le taux d’engagement client en comparaison aux courriels.

Tendance n°2 : IA / Apprentissage automatique

Bien que l’IA et l’apprentissage machine fonctionnent dans le même écosystème numérique, ce sont des concepts très différents. Alors que les premiers comprennent un ensemble d’algorithmes qui n’ont pas besoin de comprendre pourquoi ils se corrigent et s’améliorent ( tout simplement car ils sont programmés pour le faire), l’apprentissage automatique, dont les balbutiements remontent à 1959 avec Arthur Samuel, est capable de construire ses propres algorithmes, de les adapter en fonction de données externes et de prévoir de nouvelles données grâce à l’analyse statistique.
Il existe de nombreuses applications de ces technologies dans le commerce de détail. De la recherche intelligente à la prévision des achats, en passant par la détection des fraudes en ligne (par exemple, les mauvaises évaluations), ou encore par l’ajustement dynamique des prix grâce à l’apprentissage automatique, ces technologies sont en plein boom. La création d’une plateforme e-commerce sera de plus en plus tournée vers l’IA et le deep learning.

Quelques faits sur l’IA et l’apprentissage machine

L’IA et l’apprentissage automatique ont tous deux connu un boom impressionnant au cours des 5 dernières années.
• Le cabinet de conseil Gartner prévoit que d’ici 2022, plus de 85 % de toutes les interactions du commerce électronique seront gérées par des systèmes d’IA.
• 2 consommateurs en ligne sur 10 ne verraient pas d’inconvénient à acheter des produits par l’intermédiaire d’un robot de conversation (IA), alors que 40 % d’entre eux utilisent déjà ces systèmes pour rechercher des offres, selon un rapport d’Ubisend.
• Selon une étude de Business Insider, jusqu’à 20 % des interactions avec les clients se dérouleront sans la présence de personnes physiques et cela même dans les points de vente physique.

Tendance n°3 – Nouveaux modes de paiement

Des millions de paniers d’achat en ligne sont abandonnés chaque année, ce qui pousse logiquement les entreprises à introduire de nouvelles méthodes de paiement plus innovantes comme Ingenico, qui propose des transactions sécurisées grâce à ses applications et à ses dispositifs de traitement.
Cette tendance n’a d’ailleurs pas échappé au géant du commerce électronique Jeff Bezos, qui a lancé Amazon Pay en 2007 pour optimiser les achats en ligne. D’autre part, Trustly a débarqué en Espagne en 2018 pour assurer des transferts plus sûrs pour les consommateurs et davantage de bénéfices pour les e-commerçants.

Quelques faits sur les nouveaux modes de paiement

• Le taux d’abandon du panier d’achat est de 68 % dans les boutiques en ligne.
• Les moyens de paiement électroniques (PayPal, Amazon Pay, etc.) devraient être mieux acceptés par les consommateurs, puisque seulement 39 % des acheteurs les utilisent déjà. Alors que les autres utilisent des cartes de crédit et de débit.
• 40 % des propriétaires de PME envisagent d’introduire de nouvelles options de paiement mobile en 2021. Cela montre clairement l’intérêt croissant des entreprises pour les nouvelles méthodes de paiement.
Si vous envisagez la création d’une plateforme e-commerce, les systèmes de paiement par mobile semblent devenir une priorité…

Tendance n°4 : Logistique

Le commerce électronique et la logistique ont une forte relation de dépendance, c’est pourquoi la croissance de l’un ne peut être comprise sans le développement de l’autre. Dans la course à la satisfaction des consommateurs 2.0, les entreprises de logistique ont dû se réinventer avec des offres débridées via dropshipping (vente en ligne par médiation entre le fournisseur et le client final) et d’autres avec des livraisons en 24 heures ou avec des livraisons du dernier kilomètre.
Ces tendances pour la création d’une plateforme e-commerce ouvriront la nouvelle voie au commerce électronique dans les années à venir, qui connaît une croissance inexorable année après année, avec des ventes record et des exigences logistiques accrues.

Quelques données sur les nouvelles tendances en matière de logistique

• L’intérêt pour le dernier kilomètre et le drop-shipping est en augmentation plus ou moins constante. Selon un rapport de Shopify, les ventes mondiales de commerce électronique atteindront 4,5 milliards de dollars d’ici 2021. On s’attend à ce que cette augmentation entraîne des besoins logistiques à tous les niveaux.
• La médiation directe entre détaillants et fournisseurs est-elle un cas isolé ? Non ! Les statistiques montrent qu’en 2021, environ 28 % des ventes en ligne seront réalisées par dropshipping.
• Les entreprises B2C sont les principaux moteurs des livraisons du dernier kilomètre. Un service dont la demande a augmenté de 50 % l’année dernière.
Envie de vous lancer dans l’aventure 2.0 pour votre commerce ? Retenez toujours que la création d’une plateforme e-commerce prend tout son sens seulement si vous suivez les dernières évolutions technologiques en matière de vente en ligne. Adaptation, évolutivité, innovation sont des mots qui ont toute leur place quand on veut avoir une boutique en ligne qui fonctionne vraiment !

Nous avons travaillé avec
Vous avez un projet d'application ?
Nous serons heureux de vous aider. Devis gratuit.
Contactez-nous !