Low code VS High code

Il y a encore peu de temps, apprendre à rédiger des lignes de code pour réaliser une application mobile était une étape incontournable. Mais les pratiques ont évolué et la mouvance low code est arrivé. Microsoft, Google ou encore Saleforce proposent chacun leur offre et ils sont suivis par de nombreuses entreprises.
À première vue et en théorie, créer une application mobile sans savoir coder peut paraître mensonger. Pourtant, dans la pratique, le développement d’application smartphone avec un minimum de ligne de code est une technique très répandue. Une véritable révolution en matière de développement d’application mobile .

Qu’est-ce que le low code ?

Le développement mobile low code repose sur l’utilisation de technologies capables d’être manipulées et paramétrées visuellement ou encore avec très peu de lignes de code. L’objectif du low code est de donner à des personnes qui n’ont pas forcément de compétences techniques la possibilité de créer des applications facilement.
Ce type d’outil a été tout d’abord inventé pour pallier au manque de développeurs dans les entreprises et également en raison d’un besoin de plus en plus important en application mobile .
Une plate-forme low-code est en fait un service destiné au développement et à la création d’application qui ont le plus souvent été créés par un simple glisser-déposer. Encore impensable, il y a quelques années seulement ! Oui, le créateur d’une app peut ajouter des fonctionnalités médias, développer une application mobile native ou web sans avoir à connaître le moindre langage informatique.

Limite d’une application développée sur une plate-forme low-code

Qu’il s’agisse de la plate-forme low-code Outsystems, Appian, Google, Mendix ou ServiceNow, les observations sont sensiblement identiques. Elles sont parfaitement adaptées à des applications basiques, mais en termes de fonctionnalités et de sécurité, elles présentent des limites.

Le low code : une menace pour les applications créées avec un code traditionnel ?

Le code traditionnel également appelé dans le langage anglo-saxon, high code est encore très loin d’être menacé. Lorsque les plate-formes low-code ont fait leur apparition, un grand nombre de développeurs craignait une disparition de leur profession. En réalité, c’est l’effet inverse qui se produit car ces outils les aident à se concentrer sur leur travail et les libèrent finalement pour des travaux plus chronophages.
De même, l’utilisation de plates-formes de développement mobile low-code tout en s’appuyant sur des compétences professionnelles est une solution souvent intéressante pour booster les livraisons d’application mobiles.

Qu’est-ce que le développement mobile high code ?

La première solution pour le développement mobile repose encore sur l’utilisation de langage informatique. Plusieurs solutions existent pour créer une app Android ou app iOS.
Un grand nombre d’applications ont par exemple besoin d’un développement native. Les applications Android complexes sont programmées en JAVA avec l’Ide Eclipse, les applications iOS sont écrites en Objective C, sans oublier les applications Windows phone qui sont programmées en C#.
Le développement mobile high code reste une nécessité pour les applications qui ont besoin de fonctionnalités élaborées ou encore qui doivent être déployées à très grande échelle.

Quelle solution choisir pour coder une application ?

Le développement mobile low code n’est en aucun cas un obstacle à la création d’applications mobiles plus classiques. Concrètement, tout dépend des objectifs de l’application.
N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes de développeurs pour savoir quelle est la meilleure solution pour votre application professionnelle.